World TB Day: A Canadian physician helps a young patient fight an old disease in South Sudan

Today is World Tuberculosis (TB) Day. TB is one of the most deadly infectious diseases in the world. Each year, TB kills 1.6 million people, and nine million are diagnosed with the disease, mainly in developing countries. Dr. Lanice Jones is a physician from Canmore, Alberta, who is currently working with Médecins Sans Frontières/Doctors Without Borders (MSF) in Yida, South Sudan. Below she tells the story of a young patient suffering from an old illness.

Trop tôt pour crier victoire dans la lutte contre Ebola: Stephen Cornish de MSF Canada

Par Stephen Cornish, Directeur général, Médecins Sans Frontières (MSF) Canada

Cet article d’opinion a initialement été publié dans le quotidien The Toronto Star  le 22 mars 2015.

It's too early to declare victory in fight against Ebola: MSF Canada's Stephen Cornish

By Stephen Cornish, Executive Director, Doctors Without Borders/Médecins Sans Frontières (MSF) Canada

This op-ed was originally published in The Toronto Star newspaper on March 22, 2015.

Journée mondiale de lutte contre la tuberculose : une médecin canadienne aide un jeune patient à combattre cette maladie ancienne au Soudan du Sud

Aujourd’hui est la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. La tuberculose est l’une des maladies infectieuses les plus meurtrières dans le monde. Chaque année, elle tue 1,6 million de personnes et 9 millions de nouveaux cas sont diagnostiqués, surtout dans les pays en développement.

Innovations in Humantiarian Action: How a Canadian tent designed for the Arctic can improve MSF patient care in hot places

This article appears in the Spring 2015 issue of Dispatches, the MSF Canada magazine.

Ukraine : un coordonnateur d’urgence de MSF à Debaltseve, ville dévastée par les combats

Une équipe de Médecins sans Frontières (MSF) s’est rendue à Debaltseve le 21 février, trois jours après la prise de cette ville de l’est de l’Ukraine par les rebelles. Elle y a apporté des secours médicaux et évalué les besoins. Olivier Antonin, coordinateur d’urgence de MSF, qui faisait partie de cette équipe, raconte ce qu’il a vu dans cette ville dévastée.

« L’épidémie d’Ebola ne sera terminée que lorsqu’il n’y aura plus aucun nouveau cas » : la Dre Joanne Liu de MSF parle du défi qui demeure en Afrique de l'Ouest

À Bruxelles plus tôt aujourd’hui, la Commission européenne tenait une conférence internationale sur l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Comme cela fera bientôt un an que l’épidémie s’est déclarée, la conférence avait pour but de discuter des façons d’éliminer la maladie en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, et de planifier les besoins de récupération post-épidémie dans ces pays. 

République centrafricaine : MSF lance des campagnes de vaccination pour les milliers de personnes piégées par les violences à Batangafo

Médecins Sans Frontières (MSF) a commencé cette semaine à assurer la vaccination d’au moins 18 000 enfants de moins de 15 ans dont la plupart vivent dans le camp de déplacés de Batangafo, dans le nord de la République centrafricaine (RCA). Ce camp, qui compte environ 35 000 personnes, est dorénavant le plus grand camp du pays. En plus des immunisations contre la rougeole et la polio, les enfants recevront des vitamines et des médicaments contre les parasites.

Ebola : les premiers résultats de l’essai sur le favipiravir montrent des effets positifs chez certains patients

Un essai clinique sur le médicament expérimental favipiravir pour traiter la maladie Ebola est actuellement en cours, et les résultats préliminaires montrent qu’il peut diminuer le taux de mortalité chez les patients ayant une faible charge virale. En revanche, il est inefficace chez les patients dont la charge virale est élevée et qui sont déjà très malades.

Syrie : Un médecin décrit les conséquences de la violence constante sur son hôpital de Damas

Alors que les violences se poursuivent avec la même intensité en Syrie, le Dr N., directeur d’un hôpital soutenu par MSF dans une zone assiégée de la Ghouta orientale, située dans la banlieue est de la capitale Damas, décrit la réponse médicale apportée suite au terrible bombardement d’une place bondée le mois dernier.  Pour des raisons de sécurité, nous ne dévoilerons pas le nom du médecin en question.

Par le Dr N

Pages