Soudan du Sud : MSF lutte contre la rougeole dans le camp de réfugiés de Yida

Depuis la fin du mois de novembre, Médecins Sans Frontières (MSF) réagit à une épidémie de rougeole qui affecte les enfants du camp de réfugiés de Yida, dans l'État d'Unité au Soudan du Sud. Beaucoup d'enfants malades sont arrivés récemment à Yida. Ils ont fui avec leurs familles originaires de la région des monts Nouba au Soudan, où les bombardements et les combats entre les rebelles et les forces gouvernementales soudanaises se sont intensifiés ces derniers temps.

« Il ne reste plus un seul musulman » : un membre de MSF en RCA nous raconte pourquoi sa famille a dû fuir pour survivre

Djamilou est logisticien à Médecins Sans Frontières (MSF).  Il était tout récemment au Niger, mais il a commencé sa carrière à MSF dans son pays natal, la République centrafricaine (RCA).  Ci-dessous, Djamilou  nous raconte son histoire – sa vie en tant que musulman en RCA, comment il s’est joint à MSF, la détresse à laquelle fait face sa famille,  désormais éparpillée entre trois pays après avoir fui la violence qui a propulsé la RCA au centre d’une des pires crises humanitaires au monde. Un témoignage révélateur des déchirements vécus par nos équipes centrafricaines.

Overwhelmed with wounded patients: An MSF doctor in eastern Ukraine

The industrial city of Gorlovka in eastern Ukraine has been under constant shelling, its hospitals are overwhelmed with the wounded, and medical supplies have run out, leaving doctors to stitch up patients with fishing line. Dr. Michael Roesch, a surgeon with Médecins Sans Frontières/Doctors Without Borders (MSF),  is supporting the Ukrainian surgical team in Hospital #2.

Dépêches : Un médecin canadien explique comment la télémédecine aide le personnel soignant de MSF en zones reculées

Ebola : Selon une épidémiologiste de MSF, « personne ne devrait passer à travers les mailles du filet »

Malgré la baisse du nombre de patients atteints d’Ebola en Afrique de l’Ouest, Amanda Tiffany, épidémiologiste de Médecins Sans Frontières (MSF), explique ci-dessous pourquoi il est essentiel que chaque personne ayant été en contact avec un malade soit suivie pour espérer enfin mettre fin à l’épidémie. Elle témoigne en direct de Freetown, la capitale de la Sierra Léone, l’un des pays les plus durement touchés par l’épidémie d’Ebola.

Article d’Amanda Tiffany

Soudan du Sud : une sage-femme canadienne parle des soins apportés en première ligne du conflit

En raison de la violente guerre civile qui frappe actuellement le pays, la situation humanitaire au Soudan du Sud reste critique. La sage-femme canadienne Siobhan O’Malley, originaire de Thunder Bay en Ontario, a passé la majeure partie de l’année dernière à travailler avec Médecins Sans Frontières (MSF), fournissant des soins dans les villes de Malakal et de Bentiu, deux zones qui ont été particulièrement touchées par les combats.

South Sudan: A Canadian nurse talks about delivering healthcare on the front lines of conflict

With a violent civil conflict still ongoing in the country, the humanitarian situation in South Sudan remains dire. Canadian nurse Siobhan O’Malley, a specialist in obstetrics from Thunder Bay, Ontario, has spent most of the last year working with Médecins Sans Frontières/Doctors Without Borders (MSF) delivering healthcare in the towns of  Malakal and Bentiu, two areas that have been hit particularly hard by fighting.

Entrevue : Comment MSF soigne-t-elle les patients atteints d’Ebola?

Le Dr Armand Sprecher, spécialiste en santé publique chez Médecins Sans Frontières (MSF), revient sur les protocoles de soins, les défis et les enseignements que l’on peut tirer de la plus importante épidémie d’Ebola de l’histoire, toujours en cours en Afrique de l’Ouest.

MSF appelle au respect des structures médicales et de la sécurité des milliers civils piégés dans l’est de l’Ukraine

Ebola s’apparente-t-il à une peine de mort pour les femmes enceintes? Rencontre avec Adama, une survivante en Sierra Leone

Le taux de survie des femmes enceintes infectées par le virus Ebola est historiquement très bas. Comme la maladie est caractérisée par une fièvre hémorragique, elle fait courir aux femmes en travail le risque de succomber à une hémorragie.

Pages